par & déposé en vertu de Non classé.

#IANESCO sera présent au Carrefour des Fournisseurs de l’Industrie Alimentaire #CFIAexpo de Rennes du 09 au 11 juin 2021. Nous y présenterons notre savoir-faire en analyse de migration sur emballages et en test d’alimentarité sur matériaux en contact avec les aliments.

par & déposé en vertu de Non classé.

Chez IANESCO nous attachons beaucoup d’importance à vous apporter un accompagnement personnalisé et des conseils adaptés.

Vous êtes d’ailleurs très nombreux (99%) à être satisfaits du support technique et à nous l’avoir fait savoir lors de notre dernière enquête de satisfaction.

Nous vous remercions pour votre confiance.

IANESCO_Enquête satisfaction 2021

 

par & déposé en vertu de Non classé.

À l’issue d’un appel d’offre national, le laboratoire IANESCO est reconduit pour 4 ans par l’ARS de Nouvelle Aquitaine pour assurer le contrôle sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine, des eaux de loisirs et des eaux minérales naturelles du département de la Vienne (86). Chaque année plus de 3 900 échantillons sont prélevés par nos techniciens préleveurs sur les ressources, sur les usines de potabilisations, sur les réservoirs et sur les réseaux. Ils sont ensuite analysés par nos équipes afin de garantir la qualité de l’eau sur tout le territoire de la Vienne. A l’occasion de cette reconduction, un nouveau périmètre a été défini avec l’ajout du suivi des eaux minérales naturelles de la Roche Posay. Ce contrat remporté est un signe fort de confiance qui est apporté à notre travail depuis plusieurs décennies. C’est aussi une grande responsabilité et un défi du quotidien que nous sommes fiers de relever.

par & déposé en vertu de Non classé.

Article de la Nouvelle République du 21 janvier 2021

Soixante-huit ans après sa création par des universitaires, le spécialiste de l’analyse de l’eau, de l’air et des matériaux change de structure. L’association fondatrice conserve l’activité recherche.

Un des fleurons industriels et scientifiques de la Vienne a franchi hier l’un des caps les plus importants de son histoire : l’association qui en était propriétaire depuis sa fondation, en 1952, a signé officiellement ce mercredi la cession du laboratoire Ianesco à cinq de ses cadres, dont son directeur depuis 2012, Olivier Farot. Président de l’association, Hervé Grignou entre comme actionnaire minoritaire extérieur au capital de la SAS.
L’association elle-même, composée d’universitaires et d’industriels locaux, si elle se cherche un nouveau nom, ne disparaît pas. Elle reprend à son compte, grâce à l’argent mis de côté et au prix de rachat de la société, l’activité recherche et développement du laboratoire, qui sera désormais son principal, sinon le seul client.
Une solide réputation de fiabilité Ianesco s’est imposé, surtout depuis vingt ans, comme un acteur important de l’analyse de l’eau, de l’air mais aussi des matériaux d’emballage alimentaire. Sur la base d’une clientèle d’abord régionale, Ianesco a gagné ces dernières années de nouveaux marchés entre Bordeaux et la Normandie, ouvrant au passage deux points relais de préleveurs à Rouen, puis à Jarnac, en septembre dernier.
La nouvelle équipe dirigeante ne s’interdit pas de voir plus loin : elle compte déjà plusieurs clients à l’étranger (pour les matériaux d’emballage, plus faciles à acheminer et moins exigeants en termes de délais que les prélèvements quotidiens d’eau courante). Et le labo s’est acquis une solide réputation de sérieux et de fiabilité, aussi bien auprès d’acteurs publics ou privés de la distribution de l’eau, que d’industriels de l’ustensile de cuisine, comme Seb ou Tefal, entre autres. « Ce qui est apprécié chez nous, explique Olivier Farot, c’est que nous ne nous contentons pas de livrer une analyse. Nous accompagnons le client pour optimiser l’utilisation des résultats. »
La solution de la vente aux cadres a été retenue par l’association après l’échec de ses tentatives de vente à une grande structure : « Les candidats au rachat voulaient surtout récupérer l’activité, se souvient Hervé Grignou. Les administrateurs ont refusé. » Ianesco reste donc indépendant et c’est une excellente nouvelle pour Poitiers et pour ses 70 salariés.
Avant la cession, un plan stratégique a été élaboré : l’accent y est mis sur le développement de la filière emballages. Un commercial va être prochainement recruté pour aller au-devant des professionnels du secteur.

par & déposé en vertu de Non classé.

Pour la réalisation de ses analyses, IANESCO dispose de nombreux appareils de préparation (sécheurs, concentrateurs) et de mesure (HPLC, GC, ICP…) qui nécessitent une alimentation en gaz de grande pureté.  Parmi eux, l’Azote (N2) est l’un des gaz dont la consommation est la plus importante.  Jusqu’à présent nous nous fournissions 2 fois par semaine par camion poids-lourd pour un total hebdomadaire de 4 tonnes de bouteilles-cadres d’azote.  À présent nous produisons sur place notre besoin avec une grande latitude d’adaptation à notre consommation. Cet investissement présente un bilan carbone très favorable et il se positionne clairement comme un atout pour le développement durable de notre activité.

par & déposé en vertu de Non classé.

IANESCO a la confiance du CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment) qui le missionne pour réaliser l’analyse de pesticides dans le cadre d’une vaste campagne nationale d’enquête et de mesure de la qualité de l’air dans les logements (CNL2). Cette campagne nationale porte sur un échantillonnage de 600 logements distribués dans 12 régions administratives de la France métropolitaine continentale. Elle s’étalera entre 2020 et 2022.

Fort de son expérience dans le domaine de l’air ambiant depuis de nombreuses années, notamment avec l’INERIS (Institut National de l’Environnement industriel et des Risques) qui lui a confié la réalisation, en 2018 et 2019, de la Campagne Nationale Exploratoire de mesure des pesticides dans l’air ambiant, cette nouvelle attribution confirme le savoir-faire de IANESCO pour adapter ses méthodes d’analyses à de nouveaux domaines, cette fois l’air intérieur, et pour développer de nouvelles molécules en assurant  des limites de quantification basses tout en garantissant une haute fiabilité des résultats.

par & déposé en vertu de Non classé.

Les empreintes biomoléculaires du virus SARS‐CoV‐2 (coronavirus responsable du COVID‐19) sont aujourd’hui retrouvées dans les eaux usées urbaines brutes (non traitées). De nombreuses études scientifiques ont montré une corrélation claire entre la concentration de SARS-CoV-2 dans les eaux usées et le taux de contamination de la population. Aussi la surveillance de ces eaux, pour les acteurs de la production et du traitement de l’eau et pour les autorités sanitaires, peut être un outil de contrôle et d’analyse efficace du suivi de l’épidémie, la phase exponentielle de celle-ci débutant après la détection du virus dans les eaux usées.

Surveiller l’évolution de la présence du SARS-CoV-2 dans les eaux résiduaires peut donc permettre d’anticiper l’apparition d’une épidémie au sein d’une population définie et de mettre en place les actions nécessaires.

 

IANESCO dans ce contexte particulier de crise sanitaire mondiale a développé une méthode de dosage du SARSCoV2 dans les eaux et le propose à présent à ses clients.

 

L’échantillonnage est simple. Il est  réalisé sur un prélèvement moyen 24h00 pour être plus représentatif.

Il suffira de prélever 500 mL d’eau dans du flaconnage plastique stérile que nous fournissons et d’assurer son expédition au laboratoire dans les délais les plus brefs (température de transport maintenue à moins de 8°C avec les systèmes de réfrigération fournis avec la glacière).

 

Le protocole de conditionnement des prélèvements et d’analyse a été mis au point à partir de plusieurs publications scientifiques internationales récentes. Après une phase de préparation, les échantillons d’eaux sont filtrés sur des membranes électronégatives, les virus retenus sur celles-ci sont ensuite récupérés sur des kits d’extractions en plusieurs étapes. Les extraits concentrés sont analysés par RT-PCR (PCR quantitative en temps réel). Les tests sont doublés avec dopages pour valider la séquence analytique complète.

IANESCO fourni les résultats en valeur de cycle seuil (Ct). Cette semi-quantification permet de définir une tendance quant à l’évolution de la charge virale dans les eaux.

Le dosage du coronavirus SARS‐CoV‐2 dans les eaux avec IANESCO c’est :

  • Une offre compétitive
  • Un délai rapide
  • Un accompagnement du client à la délivrance du rapport

par & déposé en vertu de Non classé.

 

Le 02 juillet 2020 vient d’être publié le rapport de l’importante campagne d’étude portant sur la caractérisation des pesticides dans l’air ambiant entre 2018 et 2019. Cette étude portée par l’INERIS en collaboration avec l’ANSES et les AASQA s’est appuyée sur l’expertise de IANESCO qui a réalisé l’intégralité des 1800 analyses. Le rapport complet est disponible ici.

par & déposé en vertu de Non classé.

Les travaux entrepris en novembre dernier viennent de se terminer. Malgré le contretemps lié aux évènements de la crise sanitaire du COVID-19, les résultats sont au rendez-vous et IANESCO peut profiter à présent d’un investissement qui va lui permettre d’aborder sereinement sa croissance future.

Les accès pour nos clients et fournisseurs ont été revus et clarifiés afin de fluidifier nos processus. La zone d’accès a été complètement refaite pour accélérer les livraisons. Elle permet maintenant aux véhicules qui nous livrent  d’avoir  des accès différenciés selon la nature des livraisons (échantillons de nos clients ou produits consommables de nos fournisseurs).

Nos parkings ont été agrandis de vingt nouvelles places afin de répondre à la pression foncière montante de notre zone d’activité économique.

Un nouveau bâtiment a été construit pour nos techniciens préleveurs  ce qui a permis indirectement de  réorganiser et rationaliser en interne notre zone de stockage  et l’organisation du flux de traitement de l’échantillon.

L’accueil du laboratoire a été refait avec une zone d’enregistrement des échantillons élargie afin de répondre au surcroit d’activité de ces dernières années

Enfin une galerie de liaison a été construite entre les 2 ailes de notre bâtiment anciennement en forme de « U » pour permettre une meilleure distribution des flux et une optimisation de l’occupation de nos locaux.

C’est à présent un IANESCO tout neuf qui est heureux de vous accueillir dans son nouvel écrin pour toujours plus vous accompagner et vous conseiller sur vos prélèvements et analyses.