par & déposé en vertu de Non classé.

Les analyses de substances soumises à limitation dans le contact alimentaire peuvent parfois être longues, onéreuses, complexes voire inadaptées à certaines conditions.
Pour palier à cela, l’Union Européenne autorise les industriels à modéliser les migrations de substances soumises à restriction.
Pour des raisons de sécurité sanitaire, les résultats d’une modélisation sont toujours surestimés. Une molécule, dont la modélisation de migration est inférieure à la LMS pourra être validée tandis que dans le cas contraire un essai de migration spécifique devra être réalisé.
Cet outil très puissant permets d’accompagner les industriels lors de la fabrication de leurs produits et de les aiguiller dans leurs développements de produits.

Pour plus de renseignements sur ce nouveau service proposé par IANESCO cliquez ici.